LIGUE CONTRE LE CANCER

COMITE DU CANTAL

 

HISTORIQUE DU COMITE

 

 

La première trace d’une structure de lutte contre le cancer dans le Cantal remonte au 18 décembre 1953, date à laquelle le Préfet du Cantal : Mr Robert PISSERE prit un arrêté préfectoral pour la constitution d’un « Comité Départemental de défense contre le cancer » en application de plusieurs circulaires notamment des ministres de l’Intérieur et de la Santé Publique et de la Population.

 

Ce Comité, placé sous la Présidence du Préfet du Cantal, avait la composition suivante 

Président :    Le Préfet du Cantal ou son représentant

Vice-Présidents :

     ° Mr le Dr MEZARD Président du Syndicat Départemental, Docteur en médecine à Aurillac

     ° Mr le Dr DELORT Président du Conseil de l’Ordre des Médecins, Docteur en médecine à SAINT-FLOUR

* Trésorier :   Mr le Chanoine BOUARD à AURILLAC

* Secrétaire Général :   Mr le Directeur Départemental de la Santé, délégué animateur

* Membres Consultatifs :

     ° Mr le Dr DUPUY Chirurgien à AURILLAC – Médecin agréé en cancérologie

     ° Mr le Dr MAISONOBE Médecin ORL à AURILLAC

     ° Mr le Dr BLONDEL Docteur en médecine à AURILLAC

     ° Mr le Dr LAGARDE Docteur en médecine à AURILLAC

* Membres actifs : Composé de 16 responsables de différentes directions et services administratifs.

 

Ce Comité avait pour mission de :

*   Organiser, sur le plan départemental, l’action éducative sanitaire anticancéreuse

*   Réaliser la Semaine Nationale et la Journée Nationale de défense contre le cancer.

Il devait se réunir deux fois minimum par an.

 

Un Comité restreint, placé sous la Présidence du Préfet, fut également constitué et comprenait les Docteurs DUPUY, MAISONOBE, LAGARDE, BLONDEL, le Chanoine BOUARD, le Directeur départemental de la Santé et mademoiselle CANIS Assistante Sociale.

Ce Comité restreint était chargé de la répartition des sommes recueillies par le Comité et portées sur le compte « Comité d’Hygiène Sociale ».

 

 

L’Association intitulée « Comité Départemental du Cantal de la Ligue Nationale Française contre le Cancer » fut créée sous forme d’une association loi 1901. Sa déclaration fut déposée en Préfecture par le Docteur DUPUY le 27 mai 1959. Elle fut enregistrée sous le numéro 812 et publiée au Journal Officiel le 14 juin 1959.

Son siège social était déclaré à la Préfecture du Cantal à AURILLAC.

 

Les buts affichés du Comité étaient de « rassembler toutes les personnes physiques et morales désireuses d’aider à la lutte contre le cancer, provoquer, favoriser et coordonner toutes les initiatives privées tendant à développer la lutte contre le cancer, etc »

 

Le siège social de l’association fut déplacé ultérieurement au 47 avenue de la République à AURILLAC, puis transféré en 1992 à la Cité Administrative – Bâtiment de l’Horloge – 8 Place de la Paix où le Comité était hébergé par le Comité Départemental d’Education pour la Santé moyennant une participation financière basée sur 1/5 ème de loyer et 1/12 du salaire et des charges d’une secrétaire à 2/3 temps.

 

Par décision du Conseil d’Administration, les locaux administratifs et sociaux du Comité furent transférés, le 15 mars 1994, à titre provisoire pour une durée de six mois, au sein de la Clinique BONNET, au 1 rue du Dr Chibret à AURILLAC.

 

Enfin, le Comité départemental rejoignit les locaux actuels situés 9 rue Alexandre Pinard au 1er trimestre 1996

A noter, qu’en 2001, le Comité saisit l’opportunité de l’acquisition d’une partie d’un immeuble mitoyen pour s’agrandir. L’aménagement réalisé permit de créer d’une part une salle de réunion permettant d’assurer une confidentialité pour le traitement des dossiers des malades, d’autre part une salle d’archives. L’achat représenta une charge de 50 000 F ; les travaux de restructuration se chiffrèrent à environ 160 000 F.

 

En outre, il convient de relever que l’Assemblée Générale du 11 mai 1992, adopta une modification des Statuts du Comité ; les principaux changements concernant :

  • La modification du lieu du siège social (transfert à la Cité Administrative)
  • Le nombre de membres titulaires de droit
  • Le nombre de membres du Conseil d’Administration (porté de 12 à 8 au minimum et 24 au maximum) et de celui des membres de droit du C.A. (porté de 5 à 3)
  • La limitation du nombre de mandats (rééligible pour 2 mandats successifs)
  • La mise en place d’une Commission Sociale.
  • La limitation du nombre de pouvoirs.

 

Cette Assemblée Générale fut aussi marquée par le remplacement du Président du Comité: le Dr TEULADE précédemment Médecin-chef de service à la Sécurité Sociale, décédé fin 1991. Il fut remplacé par le Docteur Adrien BONNET qui était précédemment représentant de la Ligue Nationale contre le cancer, au sein du Comité du Cantal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

logo cg

 

logocp

RSS

Le Comité est adhérent à Cantalpassion